Nouvelles des Jardins Dignois

🌱 À Digne, la nouvelle saison est lancée ! Perrine & Virginie ont organisé les rencontres pour les réunions des jardins : jardiniers et jardinières se sont retrouvé·es pour discuter des chantiers à venir pour chaque jardin et pour renouveler leurs conventions de mises à disposition de parcelles potagères.
       
Au jardin des Phacélies, ce joli jardin du quartier du moulin, il fait bon y flâner. Et là-bas, on ne chôme pas : les composteurs ont déménagé, des travaux collectifs s’y sont déroulés et des petits déjeuners s’invitent régulièrement, quand la pluie ne se mêle pas au programme ! C’est une ambiance bon enfant et légère qui nous accueille au sein de ce jardin ! Les adhérents, nombreux à la réunion de lancement de saison, se sont mobilisés tout au long de l’année, avec enthousiasme pour contribuer à ces moments de convivialité et de travail collectif.
       
Le jardin des Eaux Chaudes traverse un passage compliqué avec des inondations à répétition, des conflits et de nombreux départs de jardinier.es. Le projet du nouveau casino porté par la mairie suscite également de l’incertitude et des questionnements sur l’avenir du jardin. 

Ce moment délicat et douloureux est riche en apprentissages, mais  nous pousse aussi à nous remettre en question et à réagir face à nos agissements d’humain.es qui expérimentent le groupe. Tous ces évènements permettent une transition vers un jardin des Eaux Chaudes qui sera amené à changer. La puissance de l’eau nous y invite et puisque des parcelles se sont libérées, nous proposons de mettre en pratique le conseil de Bruce Lee : « Be water, my friend ». Alors inspirons-nous du passage de l’eau et suivons sa proposition. Les parcelles « libérées » seront laissées au naturel pour le plus grand bien de la biodiversité. En attendant, la mairie de Digne s’est engagée à nous rencontrer au court du mois de juin pour en savoir plus sur l’impact du projet de casino sur le jardin. Les jardinier·es présents.es dans le jardin, avec l’aide de l’équipe, s’activent pour nettoyer et repenser ce beau jardin qui panse ses plaies.
       
Au jardin des Cerises, c’est un jardin aussi en pleine transformation, avec l’émergence d’une grande parcelle collective au cÅ“ur du jardin, qui accueille un nouveau projet de cultiver autrement les jardins partagés. L’objectif est de s’émanciper de la parcelle individuelle pour partager une expérience plus collective. C’est avec plaisir que de nombreuses nouvelles jardinières et nouveaux jardiniers se sont retrouvé.es au bureau de l’association une fin d’après-midi pluvieuse, pour se rencontrer et entamer cette nouvelle saison. 


Enfin, au jardin des Grelinettes, des ateliers de plessis et de châssis pour semis se sont déroulés dans une ambiance conviviale et de partage. Les retrouvailles des jardinier·es se sont bien passées, l’enthousiasme et la simplicité ont été au rendez-vous 🌻

Février & Mars 2023

Puis on est passé à l’action, les étapes se sont succédées, chacun mettant la main à la pâte :

– finir le creusement de la fosse d’une 20aine de cm.

Рremplir le fond du ch̢ssis avec une 30aine de cm de fumier de cheval frais,

– compléter le remplissage par une 20aine de cm d’un mélange terreau/compost,

Рpr̩parer les godets de semis cartonn̩s en y d̩posant 2 graines recouvertes de terreau,

Рdisposer en ligne les godets dans le ch̢ssis en les enterrant l̩g̬rement,

  • Atelier semis sous châssis chauffant 25 février

Par un début d’après-midi couvert et frisquet, 9 jardiniers se sont retrouvés au jardin des Eaux Chaudes pour participer à l’atelier châssis chauffant animé par Gepetto et Hervé.

Gepetto nous a exposé tout d’abord le principe  du châssis chauffant : permettre le démarrage des semis avec 2 mois d’avance, grâce au chauffage obtenu par la fermentation de fumier frais de cheval en sous-couche. Un petit document avec schéma réalisé par Hervé en permet une meilleure compréhension.

– écrire sur des petites pancartes ce qui vient d’être planté sur chaque ligne,

– arroser précautionneusement avec un arrosoir à pomme l’ensemble des semis,

– refermer le couvercle en double vitrage, et attendre la pousse…

– contrôler les jours suivants l’humidité et la chaleur dans le châssis.

L’après-midi s’est terminée dans la cabane de Gepetto avec moultes discussions animées, partages de savoir-faire autour d’un café, gâteaux et croissanteries amenés par les participants. On s’est dit en blaguant qu’on devrait se croiser d’ici peu dans les jardineries, à faire le plein de semis et graines. Enfin une nouvelle saison de jardinage !

Hervé Roy

  • Atelier taille douce 14 mars

Le 14 mars, un groupe de personnes motivées a eu le courage d’affronter la grisaille et le froid pour venir s’initier à la taille douce des arbres fruitiers, proposée par Jessy.

Les sécateurs et les scies fraîchement affutés et nettoyés ont pris d’assaut le verger du jardin des Phacélies, à la recherche des boutons floraux et des gourmands.

Bravo aux participant.es pour leur résistance au froid et leur implication.

Rendez-vous en été pour la cueillette des fruits J !

Nous avons alterné avec la pratique ! Christel nous a montré certaines façons de semer, repiquer, pailler, arroser. On en a aussi profiter pour rire ! Bah oui ! on n’apprend pas tous les jours à habiller les salades !

Une petite pause à midi, le temps de partager un pique-nique au soleil et d’échanger pour mieux se connaitre.

Pour certain-e-s, on a aussi appris l’utilité et l’utilisation d’une Grelinette et d’autres outils du potager.

  • Initiation au jardinage bio 25 mars

Nous étions peu nombreux mais le beau temps était au RDV et c’était la petite dernière, conduite par Christel qui s’envole vers d’autres horizons d’ici peu, alors nous, les petites nouvelles, on voulait voir comment elle s’y prenait pour s’en inspirer et retransmettre par la suite.

Le but étant d’initier les jardinier-e-s et futur-e-s jardinier-e-s à une journée sur comment jardiner de façon la plus respectueuse possible de l’environnement.

Contenu passionnant et enrichissant, ça fait toujours du bien un petit rappel théorique sur le fonctionnement du vivant. C’est passionnant, on aurait pu en parler pendant des jours…

Mais il fallait bien se rendre à l’évidence on n’étire pas le temps, ce sera donc l’occasion de proposer des ateliers autour de ces thématiques du vivant.

  • Des réunions pour jardiner

Mars a été marqué par les réunions de jardiner.es. Des Phacélies aux Eaux Chaudes, en passant par les Grelinettes et les Cerises le programme s’annonce intense ces prochaines semaines. Ces réunions étaient en effet l’occasion de se rencontrer pour certain.es et se retrouver pour d’autres, mais l’objectif était aussi de préparer la saison. Nous concoctons un programme au soin pour les jardins. Rendez-vous très prochainement lors des Chantiers Collectifs.

Toutes les dates sont à retrouver sur le site internet, à la rubrique AGENDA

  • Du Pigeonnier à Barbejas… // Balade à la ferme

2023 est la dernière année pour le joli projet de Balade à la Ferme.

Les ateliers de jardinage ont repris le mercredi matin au jardin des Cerises.

Le verger de Barbejas lui, se porte à merveille : les fruitiers ont été taillés et fertilisés tout juste avant de démarrer le printemps.

Et cette année sera aussi celle de la réalisation d’un cheminement piéton entre les deux quartiers. Vous pouvez nous donner vos idées et envies pour aménager ce parcours !

Il suffit d’aller voir Sandya dans les locaux d’Habitations Haute-Provence, autrement dit H2P. Courez-y, car déjà le chemin se dessine !

Ce sont les enfants du quartier qui ont retroussé leurs manches mercredi 29 mars pour planter les jardinières devant le Centre d’Animation Sociale au Pigeonnier. D’autres aménagements ont également fait leur apparition dans le quartier, saurez-vous dire lesquels ?

Pour toute information sur l’aménagement du parcours ou les ateliers de jardinage, contactez Virginie 07 85 96 67 78

Janvier 2023

Marche exploratoire

Balade à la Ferme a arpenté son quartier le 25 janvier dernier.

La déambulation s’inscrit dans le cadre d’un travail collectif au sein du quartier Pigeonnier-Barbejas pour imaginer l’aménagement d’un parcours prévu en 2023.

Un grand merci aux enfants du Centre d’animation sociale qui nous ont racontés leur quartier et guidés à travers leurs chemins préférés.

Animation crèche des Augiers

L’arrivé du froid hivernal a offert une belle raison de sensibiliser les enfants de la crèche des Augiers aux besoins des oiseaux durant cette saison. C’est donc avec joie, que 2 animatrices d’A Fleur de Pierre ont accompagné les enfants dans l’installation d’un nichoir sur un arbre du parking. En plus de cet abri, les enfants ont fabriqué un petit nid en herbe et des boules de graines.  Avec ce gite et ce couvert, les oiseaux ont ce qu’il faut pour survivre les mois à venir et les enfants de quoi observer le faune local, depuis l’intérieur.

Les nouvelles de décembre 2022

Un décembre créatif pour Balade à la ferme

Le dernier atelier de l’année avec les jardinier.e.s de Balade à la ferme s’est déroulé début décembre dernier, bien au chaud dans nos locaux.

Nous nous sommes réunis pour les préparatifs de fin d’année. Nous avons fabriqué une jolie couronne de Noël avec des feuillages glanés lors d’une balade en forêt et nous avons confectionné la recette de la pâte de coings, qui nous a gentiment été soufflée par l’un des producteurs sur le marché dignois.

La prochaine fois, on espère réaliser la pâte avec les fruits du cognassier, planté il y a deux ans au sein du verger à Barbejas. Alors avant le printemps prochain, on retourne choyer les racines des fruitiers en leur apportant paille et fumier. Et d’ici là, l’équipe de Balade à la ferme vous souhaite une bonne année !

Les nouvelles de novembre 2022

Les Eaux Chaudes

Au jardin des Eaux Chaudes Annick et Hervé ont invité à un repas partagé de fin de saison. Quelques habitué.es du jardin les ont rejoints, en espérant se voir plus nombreux et nombreuses au printemps !

Ca y est, le jardin des Eaux Chaudes rentre en hibernation, 2 mois et demi sans soleil, une terre en béton et du joli givre qui enguirlande toute la végétation.

Un hiver sans les poules aux quartiers du Pigeonnier et de Barbejas…

Depuis plus d’un an, rendre visite aux poules du jardin des Cerises, leur donner des épluchures fraîchement coupées, étaient devenu une habitude pour certain.e.s jardinier.e.s et habitant.e.s des quartiers du Pigeonnier et de Barbejas.

Mais cet automne, une première poule est décédée subitement. Elle aurait avalé un bout de plastique trainant sur la pelouse.

Deux autres ont à leur tour disparu, certainement sous les crocs d’un prédateur. La dernière poule rescapée, pour ne pas rester seule, vient tout juste de trouver refuge au sein d’une famille d’accueil du côté de Thoard, en compagnie d’autres congénères. Nous lui souhaitons une bonne intégration.


Les nouvelles de septembre 2022

Jardin des Phacélies

Le mardi 20 septembre 2022, nous nous sommes réuni.es au Jardin des Phacélies pour la cueillette des pommes et des poires.

Bénévoles, jardinières, jardiniers des Phacélies, salariées, avons collaboré dans la bonne humeur et vu le nombre important de bonnes volontés, la cueillette a été réalisée en un temps record.

Le mercredi 21 septembre 2022 nous avions rendez-vous à la sympathie pour y transformer les fruits en un délicieux jus de pommes et jus de poires.

Un nombre suffisant de volontaires et de salariées de l’association d’À Fleur de Pierre était présent pour cette activité dans le magnifique parc de la Sympathie.

Florence

Jardin des Eaux Chaudes

« Les Eaux Chaudes »
Portent bien leur nom.
Tous les jardiniers y sont chaleureux.
Le sourire, le petit mot pour rendre heureux
Du voisin ou de la voisine du bout de terrain :
Un coup de main ?
Un conseil malin ?
Une graine pour rien ?
Ils sont là pour vous.
Et cela devient un beau « nous ».
Plein d’entrain et de mots doux !

Marie Christine

« Oh quel beau jardin ! Â»  disent les passants aux Eaux Chaudes. Il est vrai qu’en ce mois de septembre et après les pluies tant attendues, le jardin resplendit, refleurit… et pas de parcelle en friche. Bravo les jardiniers et jardinières !

Au niveau des composteurs, l’équipe de AFP décide de stopper momentanément l’activité pour cause de rats malgré 2 dératisations. Certains jardiniers se rabattent actuellement sur le fumier donné gracieusement par le centre équestre de Digne les Bains.

Par ailleurs, au forum des associations du 11 septembre, il y a eu beaucoup d’intérêt pour les composteurs (où s’en procurer ? Où peut-on déposer ses épluchures en ville ?…). Les gens sont motivés pour changer. La tenue de stand a été  l’occasion de partages et de belles rencontres.

Un autre tracas récurrent que nous avons au jardin, est le vol des légumes qui se poursuit : tomates, aubergines, betteraves (ou juste les feuilles), même des pois chiches ! et dernièrement une grosse citrouille. Des affiches ont été posées à l’intention des personnes non respectueuses, les panneaux d’AFP ont été modifiés mais cela continue ! Certains parlent de poser des caméras cachées…souriez, vous êtes filmés.

D’autre part, un vieux monsieur, accompagné de son chien venait se promener tous les matins et aimait particulièrement regarder les charmes des jardinières. Nous sommes allés le rencontrer, Hervé et moi pour lui signaler que son comportement était déplacé. Il a visiblement compris mais veuillez signaler mesdames  si ce monsieur vous importune de nouveau.

Malgré tout cela, les jardiniers et jardinières des Eaux chaudes se remontent le moral, s’échangent des légumes et des services.  Une bonne ambiance d’entraide règne, un vrai jardin partagé ! Tandis que certains plantent des fleurs, des iris, d’autres émettent des idées comme nommer les allées du jardin, allée de la lavande par exemple…, faire une fresque sur la maison pour continuer ainsi, à rendre plus beau ce petit coin de paradis.

Avis aux jardiniers et jardinières des eaux chaudes, proposition d’un repas partagé le dimanche 16 octobre 2022 à midi. Pensez à amener vos couverts !

Annick

Transport des grosses bottes de paille bio

La paille est arrivée, mais bien balèzes, les bottes ! Plutôt que les déliter complètement pour les amener sur les parcelles, il est possible de les fragmenter en plusieurs morceaux et reconstituer des bottes plus petites.

Grosse botte de paille livrée (80kg, 3m de long, 4 cordes)

Après avoir coupé les cordes par leur milieu, une partie de la botte tombe de chaque côté.

En séparant le reste par le milieu, on reconstitue 2 bottes, l’une en renouant les cordes 1 et 3, l’autre avec les cordes 2 et 4, en les tendant pour une meilleure tenue et compacité.

Possibilité de faire plus de bottes plus petites, il faut alors glisser d’autres cordes dessous.

Hervé R.

Balade à la ferme

Pendant l’été, nous avons agrandi l’enclos des poules afin qu’elles soient en semi-liberté .
Selon l’état du sol, nous bougions l’enclos et le poulailler, toutes les deux ou trois semaines environ .
Elles ont l’air contentes de leur sort car elles pondent 4 Å“ufs par jour (nous avons 4 poules;).
Par contre, elles ont tendance à fuguer , nous devons encore résolu ce problème …

Compte tenu de la sécheresse, la récolte a été moyennement bonne grâce notamment à l’installation d’une citerne avec un goutte-à-goutte . Nous avons eu courgettes, haricots verts, betteraves, salades vertes, tomates cerises et blettes en bonne quantité . Ainsi que quelques pommes de terre, poivrons, piments, tomates et oignons.

4 melons ont été malencontreusement donnés aux poules …. Mais nos poireaux ont bien poussé !
Chaque participant est venu à tour de rôle s’occuper de l’arrosage et des poules en dehors des horaires du groupe et nous faisons le partage des Å“ufs et des légumes entre nous.

Au verger, nous avons également mis en place un goutte à goutte, les arbres avaient été plantés l’année dernière .

En ce moment, nous préparons le terrain pour l’année prochaine : on greline puis on met du fumier de poules.

Noëlle, William et Elizabeth

Jardin des Grelinettes

Ce qui est particulier au jardin des Grelinettes, c’est qu’il est clôturé et qu’on y pénètre par une porte en bois qui ne laisse pas deviner le jardin. C’est une surprise pour les passantes et passants quand la porte est ouverte et que nous sommes donc présentes (pas de Grelinets actuellement).

C’est toujours une découverte : « Je me suis toujours demandé ce qu’il y avait derrière cette porte et je n’aurais jamais imaginé un tel jardin ! Â» avons-nous entendu. Certain-e-s demandent s’ils peuvent jeter un coup d’œil et cela se termine souvent sur un échange en matière botanique, connaissances, graines, boutures…

J’aime ces rencontres et le jardin est devenu pour quelques personnes un lieu plaisant où ils reviennent de temps en temps déposer leur compost et bavarder un moment, comme un point de repère.

Une petite fille a récemment demandé si elle pouvait entrer pour ramasser des escargots ; c’était après la pluie et elle a trouvé son bonheur.

Nous avons chaque année la visite d’une classe de maternelle et c’est pour ces enfants un lieu de trouvailles. J’aime laisser la porte ouverte. Au bas de celle-ci, nous avons ouvert une autre porte pour le hérisson que nous avons croisé un soir, une entrée et sortie pour qu’il puisse circuler tout à loisir, seul ou en famille. Les hérissons, dans le quartier, sont plus nombreux que nous ne le pensons.

Thérèse

Les nouvelles de l’été 2022

Balade à la ferme

Actuellement sept adultes et leurs enfants sont inscrits sur les vendredis et les mercredis au jardin des Cerises.

Le groupe se construit doucement autour des activités du jardin : plantations au potager, poulailler, petits jeux et « danse des tomates ‘’ !

Un beau potager en perspective et de beaux partages ! Merci à chaque participant.e pour son investissement, de quelque nature qu’il soit.

Ces temps sont l’occasion pour chacun.e de créer des liens en passant un bon moment autour d’un projet commun.  Rire, partager, et bientôt récolter !

Le 19 avril, une belle après-midi s’est déroulée au Pigeonnier : troc de graines pour les grands, bombes de graines pour les petits…toutes bonnes conditions réunies pour que germent, poussent et fleurissent de belles idées, et pourquoi pas, de nouveaux projets !

Jardin des Cerises

Le jardin continue à accueillir quatre poulettes au poulailler mobile. On a testé plusieurs méthodes pour faire passer « une couvade Â». Celle qui nous a semblé douce et qui s’est révélée efficace consiste à isoler pendant un jour ou deux la poule « en couvade », à la mettre dans une cage à part avec eau et nourriture mais à proximité de sa « tribu Â» (elle doit garder un contact visuel et sonore avec ses copines.)

Et pendant ces grosses chaleurs, important : de l’eau fraiche tous les jours !

Jardin des Eaux Chaudes

Le vendredi après-midi est le moment favori du système de pompage d’eau pour se mettre en carafe !

Un bon contact entre le technicien de l’entreprise de maintenance a permis de résoudre le problème.

Jardin des Grelinettes

Un samedi matin, pour faire de la place dans le cabanon, un passage pour hérisson a été aménagé dans la porte d’entrée du jardin. Merci aux participants/tes.


Les nouvelles d’avril 2022

Jardin des Grelinettes 

Un samedi printanier et ensoleillé, des primevères naissantes et le chant du merle…

Un cadre parfait pour cette belle journée Portes Ouvertes axée sur le compostage de quartier.

Les déchets déposés par le voisinage sont régulièrement pesés avant d’être compostés.

Nous souhaitions que les gens du quartier puissent comprendre le but de l’action.

Les visiteurs ont pu avoir des explications sur le compostage et assister à des démonstrations. Certains connaissaient déjà le principe du compostage, d’autres l’ont découvert.

En tout cas, toujours de la place pour le dialogue même quand les pratiques diffèrent. Apprendre ensemble c’est un peu le sel de la vie !

Jardin des Phacélies

La deuxième partie du jardin (coté chemin) est nouvellement clôturée grâce à la joyeuse participation des bénévoles. Piquets, jambes de force et agrafes, un vocabulaire qui leur est désormais connu !

Ces travaux collectifs sont importants, ils permettent une bonne cohésion d’équipe, et une réalisation plaisante et efficace des travaux.

Merci aux bénévoles d’avoir répondu présents ces trois jours de travaux.

Jardin des Cerises

Le bilan effectué promet un départ prometteur pour cette nouvelle année que nous espérons fructueuse et agréable, bienvenue aux nouveaux jardiniers !

Suite à un atelier de construction de tables de semis, les jardiniers ont pu démarrer leur semis sous la serre. Le temps (celui de la patience et celui de la météo !) nous dira la suite !

Jardin des Eaux Chaudes

 »Il faut amender notre temps pour en cueillir les fruits » Kheira Chakor

Après un long hiver, le jardin est enfin baigné d’un soleil généreux sur une grande plage horaire.

Les jardiniers s’affairent et prennent des couleurs, en rêvant au rouge vif des tomates…

Balade à la ferme

Les poules pondent tranquillement. Les habitants s’occupent bien d’elles. Dès le 13 avril, ils pourront profiter de cette rencontre du mercredi matin pour participer à des ateliers de création artistique en rapport avec les poules.

Au potager, les jardiniers de balade à la ferme ont conçu un plan des plantations et leur semis sont en route.  On prépare la terre, et bientôt les premières plantations !

Une jardinière a été posée sur le cheminement et des agrès seront installés le 18 mai.

Un troc de graines et un stand explicatif de balade à la ferme sont prévus le 19 avril en face de l’école du Pigeonnier.